Archive for légumes

Magret de canard cuit sous vide et sa ribambelle de légumes printaniers

Comme vous l'aurez peut-être remarqué, les Rollmops se sont joint à l'équipe du blog'du Festineuch en vue d'écrire quelques articles gourmands dans la rubrique Le Plat du Jour... cela nous enchante, nous inspire et nous donne faim :) Bref, comme je le faisais savoir sur le blog'du, je cherchais une idée quand m'est apparue comme par enchantement l'envie d'un magret de canard, cuit délicatement avec des légumes croquants et de saison s'il vous plait. Il va sans dire que le mode de cuisson présenté n'est pas forcément reproductible sans un peu de matériel. Pour ma part, j'ai opté pour Sous Vide Professional de chez Polyscience. Je dois avouer que les résultats obtenus sont juste incroyables... enfin, la recette est plutôt simple si on met de côté la cuisson du magret. Il faut: Des pommes de terre nouvelles Des petits pois du marché Des asperges vertes, du marché aussi... celles-ci proviennent du Seeland. Des carottes fan, juste croquantes à souhait. Des... Lire la suite de ce billet

Galettes d’avoine et poireaux à la crème

Dans l'idée de varier un peu du papet vaudois tant apprécié par toute la suisse romande. Et de faire encore honneur à ce légume qui traverse les saisons. C'est aussi une manière originale de faire manger des poireaux et des céréales complètes à nos enfants (et nos beaux-parents...). N'oubliez pas l'association poireaux et œuf mollet, c'est ici! Les abonnés aux paniers de la région sauront sûrement apprécier cette variation! Allez Andy... Le poireau Poireaux Sel, poivre Beurre Crème entière Réserver le blanc pour les poireaux vinaigrettes et le vert pour la soupe aux ortilles ou pour un fond de sauce. Découper et blanchir 2 mn dans de l'eau salée. Rafraîchir dans de l'eau froide pour la chlorophylle (bien sur!). Égoutter et réserver (cela se conserve plusieurs jours au frigo dans un tup tout bien fermé). Avant de servir, poêler dans du beurre, assaisonner et arroser de crème. Attention de pas trop cuire. C'est aussi un excellent accompagnement... Lire la suite de ce billet

Soupe aux ortilles

Alors voici une recette qui ne manque pas de... et surtout pensées particulières pour tout ceux qui ont reçu hier du côté de Lausanne, sans le savoir, des ortilles dans leur panier et qui ont plongé la main, yeux fermés, dans le cornet! Cette recette leur est dédié! Ortilles (et vert de poireaux) Pdt Bouillon Sel, poivre Crème fouettée Ciboulette et petites pousses Effeuiller les ortilles avec vos vieux gants de jardinier si vous voulez éviter la soupe à la grimace Bien les laver dans de l'eau (le vinaigre vous aidera à déloger 2 ou 3 intrus) Peler et couper grossièrement les pdt Émincer, le cas échéant, les verts ;-) Balancer tout ça dans une duro et ajouter du bouillon et de l'eau au 2/3 Cuire 10 mn Mouliner (et filtrer si vous n'aimez pas l'excès de fibres) Rectifier l'assaisonnement Servir avec un joli chapeau de crème fouettée décoré de ciboulette et de petites pousses. Est-ce que les indésirables du jardin méritent vraiment leur réputation de... Lire la suite de ce billet

Salade de choux

Le panier vert sévit toujours.... Oui, il n'est plus trop de saison de cuisiner le choux en potée avec la viandaille qui va avec... Bien que si le temps venait à se rafraîchir et que la neige envahissait les cimes à l'horizon... Et ben essayez une petite salade de choux coupé tout tout fin.... ah il est temps de sortir la mandoline! Pour la sauce c'est égal, le choux n'est pas pénible! Vous pourrez propulser votre salade dans le haut du classement avec du cumin passé à la poêle ou même quelques lardons bien croustillants. Pourquoi pas des croutons? Les américains ont trouvé une manière incroyable pour assaisonner une salade de choux et de carottes râpées. C'est le coleslaw et ç'est tellement bon avec des hamburgers maisons! La sauce est un mélange de jus de citron, de crème, de mayo, de sel, de poivre, de moutarde forte et un petit peu de vinaigre. En option il y a le sucre et l'oignon frais! ... Lire la suite de ce billet

Salade croquante

Quoi de mieux qu'une belle salade? Ok, vous me répondrez peut-être une joue de boeuf braisée, une côte de boeuf en cocotte ou encore un filet mignon aux morilles voire, pour les becs à bonbons, un moelleux au choc et je ne sais trop quoi... mais avec l'arrivée du printemps, j'ai eu envie de quelque chose de frais et croquant à la fois... bon, c'est pas encore exactement le printemps, mais comme ça vous pouvez vous entraîner... ces petits bols n'ont pas l'air de grand chose, mais c'est un peu du bricolage quand même...Bref, vous l'aurez compris, je ne vais pas vous livrer le secret de ma succulente sauce à salade, mais plutôt vous expliquer en quelques mots comment réaliser ces jolis petits bols en feuilles de brick. Notez que je n'ai pas fait mes propres feuilles de brick, mais je vais y penser pour la prochaine fois.Compter deux feuilles de brick pour la confection d'un bol. Il sera un tantinet plus résistance qu'avec une seule feuille et donc plus... Lire la suite de ce billet

Les tomates au four confites et croustillantes

Primo, pour les incrédules qui se demandent si je débloque, les tomates au four confites et croustillantes, c'est possible et pas sorcier. Deuxio, pour les amateurs de tomates confites et pas croustillantes, c'est pas sorcier non plus, enlever le croustillant avant de dresser. Tertio, pour les amateurs de croustillant sans tomates, il suffit simplement d'enlever la tomate avant de dresser. Bon, passons aux choses sérieuses. Compter une belle tomate par personne. Notez que "belle" ne veut pas forcément dire immmmmense, juste belle, bien mûre et qui a du goût. Les couper en deux et les disposer dans un plat qui passe au four. Préparer une masse à base de panure, d'ail pressé, d'huile d'olive, de persil plat haché, de sel et de poivre. Ensuite, avec cette préparation, je recouvre chaque tomate avec une couche d'environ 3-4 millimètres et hop, j'enfourne dans un four à 150 °C pendant le temps qu'il faut... ça ne risque pas grand-chose pourvu que les tomates soient... Lire la suite de ce billet

Endives braisées au jus d’orange

Voici un accompagnement qu'une amie m'avait servi un soir d'automne avec une entrecôte de cerf, des spaëtzli et quelques choux de bruxelles. Merci Nele. Grégoire te remercie aussi d'avoir accompagné tout un sanglier avec cette petite merveille d'endive le 27 novembre 2004... ha là là! A nouveau, rien de bien sorcier. Compter une belle endive par personne, voire un poil plus si vous compter faire plusieurs services. Les passer sous l'eau froide et les couper en deux dans le sens de la longueur. Evider le pied qui contient pas mal d'amertume. Les faire revenir dans du beurre (ou de l'huile d'olive pour les allergiques au lactose...) sur les deux faces afin d'obtenir un début de caramélisation et une jolie couleur dorée. Lorsque vous êtes satisfait de la couleur, ajouter du jus d'orange fraîchement pressé (c'est mieux, sinon remplacé par du jus pas fraîchement pressé) et continuer la cuisson à feu doux et à couvert jusqu'à ce que le les endives soient un peu flagada... Lire la suite de ce billet

Côtes de bettes en gratin

La version avec les endives est très connue dans nos contrées! En Belgique, ils les servent avec de la purée de pdt dessous les légumes, directement dans le plat, malins non!? Le principe est ultra simple: on précuit les légumes dans un bon bouillon, pas trop, il faut garder un peu de croquant! Puis on égoutte et on emballe dans du bon jambon ou du bon lard. On les aligne dans un plat allant au four. Un coup de béchamelle (avec le bon bouillon et du lait), un coup de fromage râpé et hop on gratine tout cela au four! J'aimerais vous montrer quelques variations pour donner des idées aux consommateurs de paniers de légumes... Légumes: Radis blanc Endives (avec du jus de citron dans le bouillon) Laitues Côtes de bette Epinards Haricots Version sans lactose: La béchamelle est cuisinée avec un roux blanc préparé avec de l'huile d'olive et de la farine. Vous mouillez exclusivement avec le bon bouillon! Et vous gratinez votre plat sans fromage. Version sans... Lire la suite de ce billet

Conserves de sauce tomate maison

La saison des tomates de la région bat son plein! Il est temps d'aller chez votre maraîcher préféré, avec des grands sacs bien solides, pour négocier le prix du kg (à moins de 2.50 balles cela sera une bonne affaire!) et d'en acheter en grande quantité. Bon évidemment les chanceux n'auront qu'à aller se servir dans leur potager. Samedi, j'ai acheté 25 kg pour faire les réserves pour l'hiver. Je vous conseille de cuisiner tard le soir. Avec les canicules, la journée ce n’est juste pas supportable. Non seulement il faut mijoter pendant plus de deux heures mais il faut aussi sortir les bouteilles et là cela devient plutôt physique.... Pour environ 8 l de sauce: 13 kg de tomates (le top c'est les allongées!) 60 g de sucre sel selon votre gôut Laver les tomates Enlever la mouche avec un petit couteau Couper en dés (ou passer à la machine, style KA ou moulin italien exprès pour les tomates) Tout mettre, sauf le sel, dans une grande casserole et laisser cuire... Lire la suite de ce billet