Un fraisier pour Lilou

Un gâteau d’anniversaire qui a disparu bien plus vite que sa fabrication… Normal me diriez-vous c’est souvent le cas en cuisine, surtout lorsqu’il s’agit d’un gâteau avec plein de crème et de fraises.
Oui il y en a plein dans les jardins, c’est enfin la saison, alors profitons!!

Foncez en ramasser près de chez vous! Les neuchâtelois peuvent aller à Gals, du côté de Gampelen. Et vous profiterez de prévoir quelques bocaux de confiture pour le fameux pied de nez à l’hiver.

Prévoir une matinée en cuisine pour ce fraisier.

Commencer par faire une crème pâtissière avec de la vraie vanille selon une recette traditionnelle du livre de recettes de l’école familiale (oui vous pouvez rire…).

Pendant que cela refroidit, ha oui, il faudra brasser quelques fois pour éviter les mallots, faire une génoise, toujours avec le même livre de recettes (doubler les quantités)
Pour déterminer le diamètre du gâteau il faut trouver votre plus grande assiette plate et prévoir un endroit dans le frigo. Ensuite on ouvre le cercle en fonction  puis on contrôle si le four et la plaque (recouverte d’une plaque en silicone ou du papier pâtisserie) sont assez grands, enfin on le beurre, on le farine et on le met dans le frigo

Une fois la génoise sortie du four, on va cueillir des fraises dans son jardin, moi c’était pas super drôle car il pleuvait et je suis rentré mouillé comme un nuage

Batte un demi litre de crème avec du sucre et mélanger délicatement  à la crème pâtissière
Découper la génoise en 2 avec un très long couteau
Poser la première moitié sur du papier pâtisserie sur une grande planche
Tartiner avec la moitié du mélange de crème sur 2 cm
Recouvrir avec l’autre moitié de génoise et retartiner sur 2 cm
Égaliser le bord en recouvrant soigneusement avec le reste du mélange
Éclabousser avec des amandes effilées légèrement colorées tout le tour
Décorer artistiquement avec des tranches de fraises le dessus du gâteau
Glisser sur l’assiette ronde qui se trouvait au frigo
Découper le papier qui dépasse et remettre au frigo jusqu’au moment où il est temps de nourrir les petites bouches affamées qui crient vraiment trop fort!

Sans oublier un joli massepain, des fleurs en sucres (prévoir une par enfants pour éviter plus de cris et de pleurs…) et des bougies évidemment!

4 comments

  1. nh dit :

    Moi je suis de mai… au cas où… en bref, juste 8 jours avant ma filleule chérie. Veux même bien faire anniversaires communs si y’a qu’ça. On prend les années, on les additionne et puis on se les redivise entre nous deux. Chouette non ? ;-)

  2. 6re6 dit :

    Moi je suis de novembre…. snif :-)

  3. Anonymous dit :

    Dommage, mon anniversaire était le mois dernier… J’en aurais bien voulu un comme ça ;-). Romaine

Répondre à Anonymous Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *