Archive for italie

Crostata alla romana

Cela ressemble à une tourte de Linz mais les apparences sont trompeuses! Il n'y a ni cannelle ni noisettes dans la crostata et comme son nom l'indique elle est croustillante et nous vient d'Italie, non d'Autriche. Vous allez être fan! Cette gourmandise, méga facile à réaliser, a ses origines à Rome. Elle se prépare ni une ni deux, au dernier moment ou même le jour d'avant. Dessert super pratique, il peut se confectionner en grand nombre si vous avez beaucoup de monde à la maison. Pour la pâte: 500 g de farine (la mi blanche va très bien) 250 g de sucre (je vous conseille du sucre brun de canne) 250 g de beurre (le laisser chambrer 1 h) 1 grosse pincée de sel 1 zeste de citron (bio svp) 1 cc de poudre à lever Prévoir encore un bocal de confiture ou de gelée, maison ou non, à vous de choisir et 4 œufs. Dans le bol de votre KA (ou d'un autre robot ménager, voire juste un bête plat...) sabler le tout à la main puis ajouter 2 œufs battus ainsi que 2 jaunes.... Lire la suite de ce billet

Olio Piccante Leccese

  Vous avez aussi un beau-papa qui est toujours sceptique face à une sauce piquante? Le mien dira toujours que cela ne pique vraiment pas assez... Cette fois, j'ai trouvé une recette de purée de piment frais, avec juste ce qu'il faut de vinaigre et une pointe d'ail. Et, CA ARRACHE GRAVE! C'est une recette authentique mais pour les piments vous pouvez très bien aller chez les turques. Ils ont toujours un très beau choix de piments frais. Faites-vous plaisir et variez les couleurs! Mettez au point votre petit mélange de derrière les fagots. C'est aussi une super recette pour conserver les piments qui ont poussé dans votre jardin et en profiter pendant la saison du brouillard! Attention danger! Pour cette version: 1 bouquets de piments oiseaux (100 g) 320 g de gros piments de Cayenne rouges 150 g de petits piments verts Prévoir en plus du gros sel, de l'huile d'olive, 1 bouquet de menthe fraîche, une tête d'ail et du vinaigre de vin blanc. Sortez une... Lire la suite de ce billet

Pizza

  Voici une belle tranche de cuisine, je vais m'y attaquer avec grande modestie pour ne pas (trop) soulever de polémiques et ne pas me mettre l'Italie à dos. Merci Vito pour ta compréhension! Pour tous les aspects historiques je vous laisse surfer tranquillement quand vous aurez fini votre pizza.   La pâte Selon Jeffrey Steingarten le célèbre critique gastronomique new-yorkais l'idéal est une pâte assez liquide, peu travaillée et peu fermentée. Plutôt une bonne nouvelle pour les gens pressés et un peu fatigués. C'est plutôt très simple vous allez voir! D'ici une bonne demi heure votre cuisine sera transformée en pizzeria. 800 ml d'eau très froide 1 kg de farine 40 g de levure du boulanger délayée dans 50 ml d'eau 15 g de sel 4 cs d'huile d'olive Tout mettre dans le bol de votre robot ménager préféré et mélanger à vitesse minimale Faire 8-10 jolies boules avec de la farine autour puis réserver sur un plateau fariné avec un film plastique... Lire la suite de ce billet

Petits piments ronds pour affronter les rigueurs du froid

C'est un produit estival qui pourra nous donner un petit coup de pouce en cas de syndrome dépressif du brouillard persistant. Vos papilles en auront aussi pour leur grade. Vivement cette bonne raclette, occasion de sortir aussi les cornichons, les poivrons, courgettes, artichauts, tomates séchées et autres champignons en bocaux! Mes petits piments italiens ont bien poussé cet été. J'avais ramené des graines d'Italie il y a un moment déjà. Mise en route des plantons en janvier dernier (tiens il y a juste 9 mois...) puis mise en terre de 3 plantes qq jours avant la grêle du 20 juin. Ils ont souffert mais résisté puisque hier j'en ai récolté une quarantaine. Pas très grands mais bien rouges et très piquants... Il en reste encore au jardin mais ils sont verts, je doute qu'ils mûrissent encore... Je les mettrai au vinaigre en rentrant de vacances... Ha oui je suis dans l'avion et je file au chaud, au pays du vin de Jerez. Cela fait super longtemps que je voulais en... Lire la suite de ce billet

Spaghetti carbonara

  Ha, ça faisait bien longtemps que je n'avais plus attaqué un sujet à polémiques... Mais oui souvenez vous du papet vaudois, de la tortilla ou des rösti. Les spagues carbos, un sujet qui fera toujours des vagues... Et si vous ne voulez pas fâcher vos beaux-parents vous direz "à la façon carbonara" et basta cosí! Le principe de base est de renoncer complètement à la crème, oui je sais c'est si bon... Mais Roberta et Vito sont intransigeants là-dessus! Concernant les oignons revenus dans la graisse des lardons, c'est sûrement négociable. Restons prudent et renseignons-nous! Le secret tient dans le lard, il vous faut de la pancetta, oui du lard fabriqué et assaisonné à l'italienne. Suffit de trouver une (petite) boutique italienne ou un rayon adéquat dans une grande surface! Concernant le fromage choisissez un bon parmesan et un pecorino bien secs. Oui, si vous trouvez du pecorino romano cela sera vraiment top classe! Pendant que l'eau chauffe laisser... Lire la suite de ce billet

Risotto aux pleurottes grises

Oui j'ai décidé de vous gaver avec mon panier vert... Aujourd'hui cela sera risotto aux champignons. Seul ou accompagné cela ne tient qu'à vous! Riz à risotto Huile d'olive Champignons (cette semaine cela sera pleurotes grises de Champigourmet à St-Aubin) Bouillon (ah ces fameux reste de bouillon de pot-au-feu qui dorment au congelo...) Chasselas Oignon frais et ail Sel et poivre noir Safran Parmesan Le principe est toujours le même, c'est les italiens qui l'ont inventé un beau jour de printemps... Faire revenir les oignons dans de l'huile d'olive Ajouter le riz et touiller jusqu'à coloration nacrée Ajouter l'ail Verser du vin blanc et laisser réduire à feux assez vif en touillant régulièrement Mouiller petit à petit avec le bouillon brûlant jusqu'à ce que le riz soit parfaitement cuit On ajoute le safran un peu avant la fin de la cuisson afin qu'il déploie ses arômes en infusant dans le risotto chaud Pour faire patienter votre petite famille qui commence de... Lire la suite de ce billet

Filet de boeuf bardé au lard de Colonata et son jus corsé

Depuis quelques temps, je rêvais de barder un filet de bœuf... Mais pas avec n'importe quel lard! Je pense au lard de Colonnata bien sûr... Avec ses arômes de romarin, d'ail et de sel marin, il me semblait parfait pour parfumer cette magnifique pièce de viande. Préparation: Enlever au couteau les parties grasses du filet et les mettre de côté pour la confection du jus Couper le filet de bœuf en deux dans le sens de la longueur Déposer les tranches fines de lard de Colonnata le long du filet Refermer le filet et le ficeler Saisir la viande à feu vif sur toute ses faces Cuir au four à 150°C jusqu'à ce que votre thermomètre à viande  indique une température à cœur de 52°C Pour le jus corsé, faire suer des échalotes avec du beurre. Augmenter le feu et ajouter les parures du bœuf afin de bien les colorer. Déglacer avec du vin rouge et réduire au maximum jusqu'à obtention d'un jus épais. Ajouter du fond de veau maison et laisser réduire à... Lire la suite de ce billet

Les tomates au four confites et croustillantes

Primo, pour les incrédules qui se demandent si je débloque, les tomates au four confites et croustillantes, c'est possible et pas sorcier. Deuxio, pour les amateurs de tomates confites et pas croustillantes, c'est pas sorcier non plus, enlever le croustillant avant de dresser. Tertio, pour les amateurs de croustillant sans tomates, il suffit simplement d'enlever la tomate avant de dresser. Bon, passons aux choses sérieuses. Compter une belle tomate par personne. Notez que "belle" ne veut pas forcément dire immmmmense, juste belle, bien mûre et qui a du goût. Les couper en deux et les disposer dans un plat qui passe au four. Préparer une masse à base de panure, d'ail pressé, d'huile d'olive, de persil plat haché, de sel et de poivre. Ensuite, avec cette préparation, je recouvre chaque tomate avec une couche d'environ 3-4 millimètres et hop, j'enfourne dans un four à 150 °C pendant le temps qu'il faut... ça ne risque pas grand-chose pourvu que les tomates soient... Lire la suite de ce billet

Filet de poulet au citron

... Lire la suite de ce billet

Ravioli à la sauce « Burro e Salvia »

Ne sachant pas quoi faire de ma sauge en pot, je me suis décidé de me lancer dans la confection de ravioli maison servi avec une sauce au beurre à la sauge. La sauce "Burro e Salvia" consiste à faire infuser de la sauge dans du beurre fondue... Elle est donc parfaite avec des raviolis, qui ont déjà beaucoup de gout, dont il faut éviter d'associer avec des sauces trop puissante.Ingrédients (Pour 6 personnes):Pour la pâte:250g de farine blanche250g de farine de blé dur5 œufs1 cs d'huile d'olive1 cs de laitPour la farce:50 g de tomates séchées150 g de jambon cru250 g de ricottasel poivrePour la sauce:50 g de beurre16 petites feuilles de saugePréparation:Pour la farce, hacher les tomates séchées. Couper le jambon en fines lanières. Mélanger les tomates et le jambon cru avec la ricotta. Saler et poivrer.Pour la pâte, mélanger tout les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte. Y ajouter le moins d'eau possible: la pâte doit être le plus ferme possible.Sur un plan... Lire la suite de ce billet