Archive for accessoires

What a Rollmops can do for a pizza, (Our Bakingsteels journey)

 Pizza1

When I discover about the existence of the baking-steel Modernist here ! I straight sent the link to some friends, One of them, Yann, told that his wife has family in US, and that he could manage to get one for himself and he would try to get more if possible.

But that I should also try on my own, so I decided to straight contact bakingsteel, to get accurate information regarding the delivery possibilities.

Yann posted a request on Facebook and within a day or 2 he got a positive feedback. Last week I got a call from him saying that it was ok for me too !!! Yeahhhhhhhh !!!!! And that a friend of the family would come to Switzerland and that I would get my Backingsteel on the 26 of May. So that was the big surprise !!!

The 2 Bakingsteel’s Journey to Switzerland was pretty long and the last part even longer.

PS2

 

When the Friend Larry, reached the check-in it appeared that his luggage couldn’t be checked, 20kg of steel plate plus other stuff exceeded the allowed weight,.. isn’t it strange ;o) ? As his cabin-luggage was almost empty, Larry decided to let one plate in his checked luggage and take one in his hand luggage. On his way to the plane the luggage had to be opened at every X-ray check and at the end of the trip the checked luggage was missing, it arrived 1.5 day later. I guess it’s not every day that a guy carries 20 kg of steel by plane to bring to friends a kitchen tool to make pizza … ahahah!!!!

When Yann received our plate from Larry, he tought that the transport story of the two Bakingsteel was perhaps not over! Well, I tell you. It wasn’t !

After he brought the two pieces in his office, he went quietly home, as he was by bike and couldn’t carry them.

So, Saturday morning, Yann take all his family with him and drive into town to go for shopping. They pass by Yann’s office to take the plate. On the way back from shopping they find their beloved Polo to go home and there at the exit of the garage Yann is unable to pass the first, third and fifth gear! They are on an avenue in downtown Lausanne. Fortunately, he can still put the second gear. panicked, they calm down and think about the future… Unable to mount at home as it rises steeply in Lausanne. They decide to continue their way but down, for a parking lot and call the « safety car ». After 5 minutes, they find the safest place to stop with 2 Bakingsteel in the trunk….. the parking place in front of the Church of Saint-Jacques, It was a sign …

It is now 13.15 and all the family is starving! Safety car should arrive in 45 minutes. So they search in the shopping bags but there is nothing to eat on the go. And now…. It’s starts to rain cats and dogs fortunately the Safety car arrives earlier than expected… It appears that the rod of the gearbox is broken. It should tow us to the garage!  The guy is looking to install the ring rope and he discover our two beautiful stones … He does not know yet what these heavy steel plate are for!

He bring all the sweet family home and Yann go with him to the garage. The guy kindly propose to bring Yann back home with his shopping bags…he asked if everything from the trunk shall be taken home…. What a question?! It is obvious that we take at least these two plate with us. Once home Yann tell him that these stones are used to cook pizzas. He think Yann is crazy ! Ahahah well we Are !!! That’s all for the Saturday.

On the Sunday Yann did the last part of the journey, by public transport the path of my plate was  Chailly – Lausanne Station (bus), Lausanne-Neuchâtel (by train) and Neuchâtel-Bevaix (by train) and 15 minutes walk from the station Bevaix to our other friend Gregoire by whom I received my expected pizza cook. Yann hands, after the transport were very painful. The straps of the bag sawed his hands he almost couldn’t hold the nice glass of wine proposed to him ;o)

Well … that’s the end of the of the Bakingsteel journey story !!  Just amazing !!!!

A thousand thank you for the this transport. Whenever we’ll use our Bakingsteel we will think about Larry at the  CheckIn  trying to negotiate to carry these cursed stones.

Thank you Larry, you are THE BEST!

 

to be continued…

Pizza2

Magret de canard cuit sous vide et sa ribambelle de légumes printaniers

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, les Rollmops se sont joint à l’équipe du blog’du Festineuch en vue d’écrire quelques articles gourmands dans la rubrique Le Plat du Jour… cela nous enchante, nous inspire et nous donne faim 🙂

Bref, comme je le faisais savoir sur le blog’du, je cherchais une idée quand m’est apparue comme par enchantement l’envie d’un magret de canard, cuit délicatement avec des légumes croquants et de saison s’il vous plait.

Il va sans dire que le mode de cuisson présenté n’est pas forcément reproductible sans un peu de matériel. Pour ma part, j’ai opté pour Sous Vide Professional de chez Polyscience. Je dois avouer que les résultats obtenus sont juste incroyables… enfin, la recette est plutôt simple si on met de côté la cuisson du magret.

Il faut:

  • Des pommes de terre nouvelles
  • Des petits pois du marché
  • Des asperges vertes, du marché aussi… celles-ci proviennent du Seeland.
  • Des carottes fan, juste croquantes à souhait.
  • Des épinards frais
  • De l’ail
  • De la graisse de canard
  • Et un beau magret
Le magret cuit 45 minutes à 57 degrés Celsius… donc c’est par lui que j’ai commencé. Bref, le magret, sous vide avec une cuiller de graisse de canard, du sel et du poivre. On fait le vide et on scelle le sachet. Là, vu qu’on est prévoyants, on avait mis le bain marie à chauffer 20 minutes avant et on peut plonger le magret sous vide dans l’eau chaude… patience, 45 petites minutes à attendre…
Pendant ce temps et pour la cuisson des légumes, j’ai blanchi petits pois et asperges dans un peu d’eau avec une miette de beurre. Quand ces légumes sont encore croquants, les refroidir vivement dans une bassine d’eau glacée (idéalement avec des glaçons) puis les égoutter et réserver.

Les carottes, saisies dans une poêle en acier, avec un peu de beurre. Les pommes de terre sont rissolées aussi dans une poêle en acier avec de la graisse de canard pour que l’accord de tout ce bazar soit à tomber à la renverse.

Ne reste que les épinards! Dans une grande casserole, faire revenir un peu d’ail dans une bonne huile d’olive. Y mettre les épinards préalablement lavés et essorés et les laisser cuir doucement.

Pour la finition du magret, lorsqu’il est cuit, après 45 minutes donc, le sortir de son sachet et le griller dans une poêle en acier côté peau en premier. Lorsque celle-ci est bien croustillante, le retourner et continuer la cuisson pendant une minute pour qu’il soit tout beau tout croustillant.

Ne pas oublier de mettre vos assiettes au four… c’est la touche finale qui rendra ce plat franchement très réussi.

Notez que question timing, j’ai procédé comme ça:

  1. Chauffer l’eau du bain marie à 57 °C
  2. Y placer le magret sous vide
  3. Faire rissoler les pommes de terre
  4. Nettoyer et préparer les autres légumes
  5. Blanchir les légumes verts (sauf les épinards), puis les refroidir, les égoutter et les réserver.
  6. Caraméliser les carottes dans du beurre, tout doucement (ajouter un peu d’eau si nécessaire)
  7. Lorsque le magret est cuit, après 45 minutes dans son bain, le sortir du sachet et le griller à feu vit côté peau, puis de l’autre côté histoire de lui donner du croustillant.
  8. Dans le même temps, faites rôtir les asperges et petits pois dans un peu d’huile d’olive
  9. Chauffer les épinards, les carottes sont cuites, les pdt aussi.

Servir sur des assiettes bien chaudes et déguster tout ça avec du bon rock’n’roll 🙂 Miam!

Remarque:
Si vous avez un côté hasbeen, vous pouvez toujours cuire votre filet de manière traditionnelle comme ici! Et là, on vous laisse nous proposer un autre timing…

Culottage d’une poêle en acier

Voilà le facteur vient de me livrer mes poêles en acier. Le moment est venu de me séparer de celles recouvertes de téflon… Houra!

Je dois les culotter afin de préparer la surface de cuisson! Vito avait déjà écrit un article sur le sujet. je vais suivre à la lettre le coup des épluchures de pdt.

Je prévois d’en inaugurer 2 ce soir, une pour les pdt grillées (ben oui s’il me faut des épluchures…) et l’autre pour griller un roasbeef que je finirais en cuisson douce au four.

Bientôt des nouvelles poêles?

Un Pote and Rollmops fait aussi des coups de gueule…

On a tous entendu une fois que le téflon était très malsain pour la santé, et pis le temps passe et on trimballe toujours des « vielles » poêles en téflon (toutes) griffées (et pis y faut bien mourir de quelques chose non, et il y a tellement de gens qui meurent du cancer, moi ou les autres, même que ÇA N’ARRIVE QU’AUX AUTRES, NON!?). Et puis une fois on se dit qu’elles collent vraiment trop (le comble non pour une anti adhésive…) et on jette et on rachète, en se disant que cette fois on en prendra soin pour qu’elles durent longtemps. Et le temps passe et ça recolle et le téflon fini gentiment dans nos estomacs…

STOP, j’ai décidé de dire non au téflon. Alors j’attends impatiemment mes poêles commandées sur le net. Une batterie de poêles en inox (on pourrait même y faire des oeufs au plat!) une de poêles en acier (les joies du culottage) et une crêpière acier pour les crêpes et les omelettes (oui parceque ma crêpière téflon n’est plus du tout en forme non plus …). J’amènerais mes poêles recouvertes de teflon à la déchetterie et voilà!

On devra sûrement réapprendre à cuire 2 ou 3 trucs, comme nos grands-maman le faisaient et les cheffes l’ont toujours fait. Comme je suis content! Et à moi les déglacages gourmands!

Petit test: sortez toutes vos poêles anti adhésives et faites une pile avec celles qui collent (vous les avez utilisez quand la dernière fois?)  et celles qui sont griffées (oui mais c’est juste un tout petit peu)….

Moule en silicone

Figurines LEGO

Divers Moule en silicone

On va dépenser de l’argent

Kitchen Aid
Site U.S.
Un des revendeurs Suisse