Archive for cooking session

Japanese Cooking Session #5 – Sukiyaki

P1130588

Comme souvent dans la gastronomie du monde entier, les variations des plats varient en fonction de la région dans laquelle ils sont cuisinés. C’est le cas de ce plat incontournable de la gastronomie japonaise: le Sukiyaki (すき焼き鋤焼). Nous mettons à l’honneur aujourd’hui la variante de la région du Kansai au Japon.

A la suite de chaque atelier, je me rends compte à quel point cette gastronomie est accessible et reproductible sans difficulté. Si vous avez une cocotte, lancez-vous ! Impressionnez vos convives avec ce mets japonais conviviale et préparez en 30 minutes. Il est conviviale car la cocotte est au milieu de la table et chacun se sert à son rythme. C’est génial !

Servez ce mets avec un bol de riz blanc et une petite salade de votre choix et le tour est joué.

ingrédients

– 500 gr entrecôte parisienne de boeuf coupée en fines tranches
– 1 poireau
– 1/4  de chou chinois
– 1 block de tofu grillé
– 5 portions de nouilles Shrataki Konnyaku
– 1botte de champignon Enoki
– 4 gros shitake
– 4 tranches de Yakifu
– 1 bouquet de Shingiku (Garland Chrysanthemum)
– 2 cs de sucre en poudre
– 2 cs de Mirin
– 2 cs de de sauce soja
– 2 cs de saké
– 1 oeuf par personne

 

coupez le bloc de tofu grillé en 8 blocs

P1130464

 

 

 

 

 

 

taillez le poireau en gros morceau dans le sens de la diagonale

P1130459

 

 

 

 

 

 

blanchir 2 minutes les nouilles puis passez sous l’eau et laissez écouter, réservez

P1130453

 

 

 

 

 

 

taillez une croix sur la tête des champignons Shitake

P1130475

 

 

 

 

 

 

Emincez grossièrement, le chou chinois et le Shingiku

P1130476

 

 

 

 

 

 

Chauffez une cocotte en fonte puis versez une cs d’huile végétale

Sautez les fines tranches de boeuf une à une et évitez qu’elles se regroupent.

P1130486

 

 

 

 

 

 

Giclez la cocotte avec les sauces

 

P1130499

 

 

 

 

 

 

Déposez autour de la cocotte, le chou chinois, les Shitake, les cubes de tofu, le Yakifu, les nouilles et à la fin les champignon Enoki.

Ramenez à la surface des ingrédients la viande.

Ajustez l’assaisonnement en sauce soja, mirin, saké et sucre.

Déposez les nouilles

Déposez le Shingiku

Laissez mijoter 10 minutes en déplaçant gentiment les ingrédients pour qu’ils ne collent pas à la cocotte.

P1130518

 

 

 

 

 

 

P1130541

 

 

 

 

 

 

Recouvrez la cocotte 5 minutes

Posez sur un réchaud à gaz au milieu de la table

P1130579

 

 

 

 

 

 

Cassez un oeuf dans un récipient et battez-le

P1130586

 

 

 

 

 

 

Mangez en trempant vos ingrédients dans l’oeuf cru

P1130588

Japanese Cooking Session #4 – curry

P1130153C’est avec beaucoup de plaisir et un peu de fierté que je vous partage les recettes de trois mets traditionnels japonais réalisés à base de sauce curry japonaise.

Elles sont simples à réaliser et, selon mes mentors, elles se succèdent dans le temps. Le premier jour vous cuisinez votre sauce curry avec de la viande ou des légumes. Le lendemain vous utilisez le reste de sauce pour cuisiner la soupe Udon Curry et le troisième jour vous cuisinez le Curry Doria. Ces recettes sont en fait 3 plats principaux, que l’on mange très régulièrement au Japon. Lancez-vous c’est vraiment un délice.

Les Potes and Rollmops aiment vous transmettre les recettes de ces mets de famille que l’on cuisine régulièrement. Ils sont simples mais tellement bon. à base de la sauce curry font totalement partie de cet état d’esprit.

Lancez-vous sans plus attendre ! Vous vous régalerez, paroles de Rollmops! Read more

Japanese Cooking Session #3 – Okonomiyaki

IMG_7637Cette troisième session de cuisine japonaise fait l’honneur à un plat croustillant et moelleux à la fois, gourmand et irrésistible. L’Okonomiyaki ( お好み焼き) est une préparation à base de pâte semi liquide salée et de chou blanc que l’on agrémente ensuite en fonction de ses envies et des ingrédients que l’on a dans son frigo. C’est en tous les cas, ce que m’ont enseignées mes mentors.

 

Ensuite, la préparation diffère en fonction du lieu où l’Okonomiyaki est cuisiné. Mais là, pour être franc, ça me dépasse ! Je peux, toutefois, vous garantir une chose; c’est simple à préparer et c’est délicieux. Le croustillant des surfaces assaisonnées de poissons fumés, de aonori séchées, d’une sauce Okonomi et de la mayonnaise, et le moelleux de l’intérieur fait de ce met l’un de mes plats préférés. Le gingembre apporte l’acidité et la piquant nécessaire pour alléger le plat. C’est magnifique !

Du côté de la boisson, ce mets s’accompagne de bières fraîches. Buvez local comme toujours donc je vous laisse choisir votre breuvage mais optez pour une lager ou une pilsner légère.

Amusez-vous bien et itadakimasu !

 

Okonomiyaki

ingrédients (1 grosse ou 2 moyennes)

370 g d’eau

IMG_7528

250 g farine de Okonomiyaki 

 

 

 

 

IMG_7557

 10 g de kizami shoga

 

 

 

 

IMG_7548

10 g de miettes de tempura

1/2 chou blanc
2 oignons tiges ou de printemps
3 oeufs
3 tranches généreuse de lard non fumé
9 grosses crevettes

 

IMG_7635

10 g de Katsuobotshi
5 g de Aonori (miettes d’algues séchées)
Okonomi Sauce
Mayonnaise

 

 

La veille, préparez la pâte à Okonomiyaki en mélangeant la farine et l’eau. Réservez au frigo durant 8-12 h

IMG_7568

 

 

 

 

 

 

 

Emincez grossièrement le chou

Emincez l’oignon tige en rondelles fines

IMG_7544

 

 

 

 

 

 

 

Incorporez le gingembre (kizami shoga)

Incorporez les miettes de tempura

IMG_7562

 

 

 

 

 

 

 

Ajoutez les oeufs

Ajoutez la pâte à Okonomiyaki

IMG_7585

 

 

 

 

 

 

 

Mélangez énergiquement

Faîtes chauffez votre plaque (ou poêle)

Versez votre la préparation sur la plaque

IMG_7593

 

 

 

 

 

 

 

Déposez le lard puis les crevettes

IMG_7599

 

 

 

 

 

 

 

Laissez cuire 5 minutes à feu moyen en couvrant la plaque (ou la poêle). L’objectif est de créer une croûte

Retourner l’Okonomi

IMG_7607

 

 

 

 

 

 

 

Laissez cuire 5 minutes en couvrant

Retournez l’Okonomiyaki une deuxième fois

Arrosez généreusement de sauce Okonomi et de mayonnaise

IMG_7619

 

 

 

 

 

 

 

Saupoudrez de Katsuobotshi et de Aonori

 

IMG_7625

 

 

 

 

 

 

 

Coupez l’Okonomiyaki en part égale et servez

 

Shiitake Yaki

IMG_7629

 

 

 

 

 

 

 

ingrédients

300 g de Shiitake
10 g de beurre
1 cs de sauce soja
1 citron vert
1 citron jaune

Coupez les shitake en 2

Faites-les toaster 7 min dans un poêle sans matière grasse

IMG_7561

 

 

 

 

 

 

 

Incorporez le beurre et la sauce soja

IMG_7565

 

 

 

 

 

 

 

Giclez les champignons avec le jus des citrons verts

Coupez la tige en rondelle

Coupez le citron en huitième

 

 Gobo

IMG_7627

 

 

 

 

 

 

 

ingrédients

2 racines de bardane (burdock en anglais)
4 cs d’huile d’olive
3 cs de sauce soja!
4-5 cs de fécule de pomme de terre
Huile de friture en suffisance

Pelez puis détaillez les racines en bâtonnets

Réalisez la marinade en mélangeant l’huile d’olive et la sauce soja

Faîtes mariner les bâtonnets durant 2 heures

Egouttez les bâtonnets de bardane puis déposez-les dans un sac en plastic ou un récipient hermétique

Saupoudrez-les de fécule de pomme de terre et secouez

 

IMG_7569

 

 

 

 

 

 

 

Faîtes frire les bâtonnets dans de l’huile à 160°C

IMG_7573

 

 

 

 

 

 

 

 

Harusame Salad

IMG_7615

 

 

 

 

 

 

 

ingrédients

salade

1/2 l d’eau bouillante
150 g de vermicelli
3 petits concombres
1 carotte
1 cs de sel
4 bâtonnets de surimi
5 g de wakames séchées

vinaigrette

1 cs de sauce soja
1 cs de vinaigre de riz
1 cs d’huile de sésames
1 cs de graines de sésames torréfiées
1 cs de sucre
1 cs de mayonnaise

 

Faîtes bouillir de l’eau puis versez-la sur les vermicelles.

IMG_7536

 

 

 

 

 

 

 

Coupez les concombres en rondelles de 2 mm d’épaisseur.

IMG_7540

 

 

 

 

 

 

 

Coupez les carottes en fines juliennes.

IMG_7537

 

 

 

 

 

 

 

Mettez-les les légumes dans un récipient et salez. Réservez 30 minutes.

Une fois les vermicelles cuitent, passez-les sous l’eau froide et essorez-les

IMG_7553

 

 

 

 

 

 

 

Emiettez les bâtonnets de surimi

Réalisez la vinaigrette en broyant les graines de sésame torréfiées puis

Incorporez, le vinaigre de riz, la sauce soja, l’huile de sésame, le sucre, et, enfin la mayonnaise.

Rincez les légumes à l’eau clair, mettez-les dans un saladier.

Incorporez tous les ingrédients et mélangez délicatement.

IMG_7567

 

 

 

 

 

 

 

 

Tonyu Purin

IMG_7609

 

 

 

 

 

 

 

ingrédients (8 récipients)

flan

4 dl de lait de soja
1 dl de crème entière
7 g de gélatine
50 g sucre en poudre

sauce

50 g de sucre brun
25 g de sucre en poudre
5 cl d’eau
poudre sucrée de sésames noirs

IMG_7642

 

 

 

 

 

 

 

Mélangez 2 cs d’eau avec la gélatine dans un petit récipient

Dans un petite casserole, incorporez le lait de soja puis la sucre, touillez jusqu’à la dissolution du sucre

IMG_7532

 

 

 

 

 

 

 

Ajoutez la gélatine

Chauffez le liquide et retirez le du feu avant qu’il bouille

Dans un grand saladier, mettez de l’eau très froide.IMG_7534

 

 

 

 

 

 

 

Stoppez la cuisson en déposant la casserole dans le saladier rempli d’eau froide.

Une fois le liquide refroidit, incorporez la crème entière

Répartissez la masse dans les récipients à dessert et réservez-les au frigo.

Réalisez la sauce brune sucrée.

Dans une petite casserole, mettez le sucre brun, le sucre en poudre, l’eau

IMG_7541

 

 

 

 

 

 

 

Montez en température à feu doux.

IMG_7542

 

 

 

 

 

 

 

Remuez sans cesse pendant 6-7 minutes.

Retirez l’écume avec une cuillère durant la cuisson.

Faîtes refroidir

Déposez la sauce sur les flans puis saupoudrez les récipients avec la poudre sucrée de sésames noires

Japanese Cooking Session #2 – Osechi Ryōri

A la fin de l’année, chacun s’est délecté à déguster des bons petits plats durant les fêtes de fin d’année?

IMG_6266

Je vous invite à la suite de la lecture de cet article de tout remettre à plat pour l’année prochaine et de proposer à vos convives le menu traditionnel japonais de fin d’année! C’est… comment dire…les mots me manquent… déstabilisant, tellement c’est bon.

Ce menu est nommé osechi ryōri (御節料理)Les différentes provenances de mes institutrices japonaises me font réaliser qu’il y a plusieurs variantes possibles pour la réalisation de ce menu. Je vous présenterai ici ce que j’ai cuisiné. Je vous laisse vous diriger sur cookpad (anglais) pour trouver les recettes des plats que vous cherchez s’ils ne sont pas dans mon menu.

Ce repas est toujours servi dans des magnifiques boîtes carrées sur trois étages. Chaque élément est disposé dans un espace spécifique du récipient appelé jūbako. Ces « bento » de grandes tailles sont très esthétiques et décorés minutieusement !

IMG_6256

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les mets cuisinés sont disposés dans les trois boîtes d’une manière ordonnée et précise. Chaque mets à une signification que son emplacement renforce. Très honnêtement tout cette symbolique m’échappe. C’est complexe. Par contre, écouter les histoires relatives à ces mets me fascinent.

La préparation de ce repas est longue au Japon. Comptez une semaine ! En effet, étant donné que les femmes ne peuvent pas cuisiner pendant 3 jours – du 1er au 3 janvier, elles doivent préparer la totalité des mets pour cette période. L’unique mets autorisé à être cuisiné durant ces trois jours est le bouillon pour le zoni.

A nous de jouer maintenant.

Le menu que j’ai préparé est composé de 8 plats :

  • Matsukaze-Yaki
  • Sato Imo
  • Kuri Kinton
  • Kouhako Namasu
  • Datemaki
  • Kuromame
  • Zoni
  • Tazukori

Afin de vous aider à l’organisation de votre travail, je vous suggère de cuisiner dans la chronologie suivante :

24 heures avant le repas

Préparer le bouillon dashi

Faire mariner le radi daikon et les carottes

Le jour même, préparer tout le reste en commençant par le kuromame.

 

Matsukaze-Yaki

IMG_6192

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

500 g de filets de poulet hachés
1 cs de sucre en poudre
1 cs de saké
3 cs de pâte de miso
1 oeuf
1 cs de farine 
3 cs de sésames torréfiés

 

Préchauffer le four à 180°C

Mélanger tous les ingrédients dans un bol sauf le sésame torréfié

IMG_6143

 

 

 

 

 

 

 

Mettre la masse dans un plat à gratin approprié pour que l’épaisseur soit de 2 cm

IMG_6146

 

 

 

 

 

 

 

Saupoudrer avec le sésame torréfié

IMG_6147

 

 

 

 

 

 

 

Cuire 20 min à 180°C

Démouler et détailler en forme de trapèze avec une base de 4 cm et un sommet de 1 cm.

 

Sato Imo

IMG_6236

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

1  racine de taro par personne
1 cs de vinaigre de riz
0,5 l de bouillon corsé dashi
1 cs de sauce soja
2 cs de mirin
1 cs de sucre
1 cs de sel

Peler et laver des racines de taro. Séchez-les bien !

Tailler les racines de telle sorte qu’il apparaisse 6 côtés (hexagone) et les deux extrémités plates. Votre racine doit avoir 8 faces.

Dans un bol, mouiller les racines de taro avec le vinaigre de riz jusqu’à hauteur pour que les racines restent belles blanches.

Dans une casserole, mettre le bouillon, le sauce soja, le marin, le sucre et le sel.

Incorporer les racines de taro et les cuire durant 30 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres à coeur.

IMG_6136

 

 

 

 

 

 

 

Lors du service, déposer une fine lamelle de zeste de yuzu sur la racine de taro

p.s. lors de l’exécution de cette recette, le bouillon n’étant pas assez corsé, nous avons ajouté un sachet d’un mélange bonito/kombu. Selon mes enseignantes, ces sachets sont régulièrement utilisés pour la cuisine quotidienne. C’est un grand gain de temps!

 

Zoni

IMG_6237

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients (4 bols)

1 l de bouillon de dashi
4 blocs de mochi (cake de riz)
2 cuisses de poulet désossées, émincez
1 carotte coupée en paysanne
1/4 de daikon coupé en paysanne
80 gr de branches d’épinards fraîches, blanchir, roulez en saucisson et coupez des cylindres de 1.5 cm
4 tranches de 5 mm de komaboko, coupez en 2
1 cs de sake
1 cs de sauce soja
1/2 cs de sucre
sel
1 agrume yuzu
1 botte de Mitsuba

 

Dans une casserole, mettre le bouillon de dashi, le poulet, les carottes. Portez à ébullition.

Cuire 1 minutes les tiges de la botte de Mitsuba afin de les blanchir. Les feuilles doivent restées crues.

IMG_6161

 

 

 

 

 

 

 

Retirer régulièrement l’écume du bouillon à l’aide d’une cuillère à soupe.

Diminuer la température dès que le bouillon bout.

Ajouter le sake, le sucre et la sauce soja dans le bouillon.

Laisser infuser pendant quelques minutes.

Pendant que le bouillon infuse, mettre les blocs de mochi dans le four à 200°C jusqu’à ce qu’il soit mou.

Incorporer dans la soupe, les bloc de mochi, les épinards, les tranches de kamaboko et cuire 5 minutes.

IMG_6198

 

 

 

 

 

 

 

Couper les tranches de kamaboko en 2 et servez la soupe et tous les ingrédients dans des bols individuels.

 

Datemaki

IMG_6210

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

4 oeufs
1 sachet de Hanpen
10 g de sucre
5 g de miel
2 cs de mirin
1 cs de sake
1 cs de sauce soja

Préchauffer le four à 200°C

Couper le Hanpen en cube

IMG_6151

 

 

 

 

 

 

 

Mettre tous les ingrédients dans un blender ou utilisez un Bamix (mixeur polongeur) pour mixer les ingrédients

IMG_6157

 

 

 

 

 

 

 

Tamiser la masse

Chemiser un plat en inox de papier sulfurisé

Verser la masse tamisée dans le plat en inox afin que la préparation colore des deux côtés

IMG_6164

 

 

 

 

 

 

 

Laisser reposer 10 minutes afin que les bulles d’air se dissipent.

Cuire 15 minutes dans le bas du four.

Diminuer la température à 180°C et cuisez encore 2 minutes

 

Montage (roulage)

Démouler la masse et déposez-la sur tapis pour roulez les maki sushi

IMG_6180

 

 

 

 

 

 

 

Rouler la masse

IMG_6182

 

 

 

 

 

 

 

Mettre trois élastiques pour tenir la masse roulée

IMG_6186

 

 

 

 

 

 

 

Laisser refroidir

Démouler

Couper en pièce de 1cm de large

IMG_6209

 

 

 

 

 

 

 

 

Kuromame

IMG_6202

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

300 g de kuromame (haricots noirs)
2 cs de sauce soja
200 g de sucre
100 g de cassonade
4 g de sel
3l d’eau 
1/2 cs de bicarbonate de soude
crones marinés au yuzu
feuilles d’or (si vous en trouvez bien sûr)

 

Rincer les haricots à l’eau froide.

Dans une cocotte, incorporer l’eau, la sauce soja, le sucre, la cassonade, le sel et le bicarbonate de soude.

Porter à ébullition puis diminuez la température de la plaque.

Verser les haricots noirs dans la cocotte.

Porter à ébullition à nouveau.

IMG_6119

 

 

 

 

 

 

 

Couvrir la cocotte de son couvercle.

Diminuer la température de la plaque et mijoter durant 4 heures. Remuer de temps en temps.

Après 4 heures, réduire le liquide jusqu’à hauteur des haricots. Cuire encore une heure supplémentaires.

Vérifier la cuisson. Les haricots doivent être mou à coeur. ATTENTION :  ne remuez pas les haricots après cuissons mais laissez-les gentiment refroidir pour ne pas abîmer leur peau.

 

Dressage

Disposer les haricots dans une bol en vous assurant qu’il n’y ait pas d’eau de cuisson.

Insérer quelques crones marinés au yuzu et saupoudrez quelques miettes de feuilles d’or

IMG_6154

 

 

 

 

 

 

 

 

Kuri Kinton

IMG_6226

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

300 g de pommes de terre douces blanches d’Asie (pas les oranges).
10 châtaines confites en sirop
4 cs de sirop de châtaignes 
3 cs de sucre
2 cs de mirin
5 cs de bouillon de volaille
2 gouttes de colorant alimentaire jaune
sel / poivre

 

Peler les pommes de terre douces.

Couper les en rondelles d’2 cm d’épaisseur. Disposez-les dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes.

Blanchir les pommes de terre douces dans une casserole jusqu’à ce qu’elles soient tendres à coeur.

IMG_6125_2

 

 

 

 

 

 

 

Sécher les pommes de terre douces et mixez-les. Passer la masse obtenue au tamis.

IMG_6128

 

 

 

 

 

 

 

Verser la masse tamisée dans une casserole, ajouter le sirop de châtaignes, le sucre et le mirin.

Mélanger le tout en chauffant quelques minutes.

Ajouter le sel et les châtaignes en sirop et laissez mijoter 2 minutes.

Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Si la masse était trop épaisse, ajouter un peu de bouillon.

 

Kouhaku Namasu

IMG_6214

I

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients:

1/2 radis blanc Daikon
2 carottes
1 cs de sel
1 cs de sucre
3 cs de vinaigre de riz
1 cs de graines de sésame torréfiées
1 cs de miel « citron tea ». Il est aromatisé au yuzu

 

Peler le daikon et les carottes.

Détailler les légumes en fines juliennes.

Dans un saladier, disposer les juliennes et verser le sel. Mariner une nuit entière.

Le lendemain, égoutter les juliennes de légumes dans une passoire.

Dans un saladier, mettre les juliennes de légumes, le vinaigre, le sucre et le miel « citron tea ».

Mariner 2 heures dans le frigo.

Dressage

Disposer les juliennes dans un bol et saupoudrez avec les graines de sésame torréfiées.

 

Tazukuri

IMG_6216

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

50 g de petites anchois séchées
1 cs de graines de sésames torréfiées
2 cs de sucre
2 cs de mirin
1 cs de sauce soja

 

N’ayant pas réalisé cette recette, je vous redirige sur cookpad pour réaliser ce met croquant et irrésistible. C’est mon coup de coeur du menu.

Il me reste à vous souhaiter une heureuse et gourmande année !

Bon appétit

Swiss Cooking Session #1

IMG_5960Après la première session Japanese cooking session #1, c’était au tour de l’Helvète de présenter un cours de cuisine axé sur la gastronomie suisse. Eh oui, rappelez-vous, un des six membres des Potes and Rollmops s’est expatrié une année à Boston en Nouvelle Angleterre, et puisqu’il ne peut (veut) pas travailler il laisse libre cours à sa passion. On dit souvent que la gastronomie en générale et la cuisine en particulier est une question de partage. Par conséquent, je m’instruis et j’enseigne ! Nous sommes un petit groupe de 6 personnes (5 japonaises et un rollmops) qui nous transmettons réciproquement nos savoir-faires. C’est tout simplement génial !

Bon revenons à notre swiss cooking session, je dois organiser un menu. Je suis donc retourner faire un tour sur ce blog pour trouver de l’inspiration. Le Papet vaudois… impossible. Je ne trouverais pas de saucissons vaudois à Boston, dommage ! Qu’est-ce que ça me manque ! Caille sauce à la truffe et raison, trop compliqué. J’ai une heure trente pour cuisiner le menu. Croûte aux champignons, non je n’ai pas envie ! Tiens pourquoi, je ne commencerai pas le repas par une bonne vieille soupe à la farine ! Ensuite, j’enchaine avec une soufflé au fromage. C’est bien Suisse, ça, et je trouve du Gruyère AOC à Boston. Parfait. Je finis ensuite par une mousse au chocolat avec du chocolat de couverture suisse que ma maman m’a tendrement envoyé par la poste.

En résumé au menu, il y aura

Soupe bâloise à la farine, pain aux noix maison.

IMG_5966

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soufflé au fromage, salade fraîche du (super)marché

IMG_5965_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mousse au chocolat 64% suisse

IMG_5971_2

Ingrédients:

200gr de chocolat de couverture suisse 64%

40 gr de sucre

3,3dl de crème entière

2 blancs d’oeuf

 

 

 

 

faire fondre le chocolat au bain marie

monter les blancs en neige

faire une crèche chantilly

incorporer le chocolat fondu aux blancs d’oeuf

incorporer la crème chantilly au mélange blancs d’oeuf-chocolat.

laissez refroidir au minium une heure au frigo.

Japanese Cooking Session #1

IMG_5227

La curiosité d’un Rollmops n’a jamais de limites et découvrir des traditions culinaires du monde entier restent son plus grand plaisir. Exilé quelques temps Outre-Atlantique, je profite de mon temps libre pour rencontrer des personnes et parler cuisine bien évidemment.  Après plusieurs bavardages, l’idée d’échanges de connaissances culinaires se dessinent. Cours de cuisine japonaise en échange de cours de cuisine franco-suisse. Sans hésiter, la première rencontre a eu lieu et voici le résultat !

Le menu est composé d’une soupe Kenchin, d’un riz aux shitake et aux carottes, de cubes de tofu frits et d’une salade aux vermicelles au thé vert sauce au sésame.

Voici les recettes des différents plats, que vous pouvez préparer individuellement sans souci pour une entrée ou un accompagnement d’un plat principal.

Riz aux champignons Shitake et aux carottes

IMG_5222ingrédients

300g de riz (2 cups – si vous avez un rice cooker)
3 champignons Shitake frais
1 carotte
1 pièce de Abura-age (Tofu frit)
5 cm de Konbu (Kelp)
8 ml de sauce soja
1 pincée de sel

Coupez le Abura-age en lamelles, placez-les dans une passoire et rincez-les avec de l’eau bouillante.

Emincez les champions Shitake et coupez les carottes en juliennes de 3cm de long.

Rincez le riz à l’eau froide et incorporez 2 fois le volumes de riz en eau. Pour les personnes possédant un rice cooker, respectez la mesure en intégrant l’eau jusqu’à la hauteur de 2 cups.

Déposez le Konbu

Ajoutez la sauce soja et le sel

Ajoutez l’Abura-age, les champignons et les carottes sur les Konbu.

Cuire

Quand le riz est cuit, laissez reposez 10 minutes. Retirez le Konbu et mélangez énergiquement.

Kenchin Soup

IMG_5214

ingrédients

20 cm de Konbu
1 poignée de Bonito
1l d’eau
2 pièces de Abura-age
3 racines de taro
2 carottes
2 racines de Burdock
1 sachet de Konnyaku
1 oignon de printemps
2CS  de sauce soja
1 CS sake
1 CS de sel
2 CS d’huile de sésame

 

1 jour avant préparez votre bouillon

Dans un saladier, mélangez 1 litre d’eau tiède, 20 cm de Konbu et un poignée de bonito. Laissez infuser.

Taillez tous les légumes finement à la mandoline

Faites revenir les légumes dans l’huile de sésame pendant 7 minutes

Retirez le Konbu et le bonito du bouillon

Incorporez le bouillon dans les légumes

Incorporez la sauce soja, le sake et le sel

Portez à ébullition ensuite réduire le feu et laissez mijoter jusqu’à ce que les légumes soient cuits tout en restant croquant.

Agedashi Tofu

IMG_5223

ingrédients

1 block de silken tofu (tofu mou)
suffisamment de farine de pomme de terre pour couvrir tous les cubes de tofu
200 gr de Dashi frais
1 piment oiseau séché
2CS de sauce soja
2 CS de Mirin
4 pincées de bonito

 

Coupez le block de tofu en cube de 3 cm x 3 cm x 3 cm

Séchez le tofu sur du papier éponge et déposez les cubes sur une assiette.

Emincez l’oignon de printemps

Râpez le dashi et assaisonnez avec le piment, réservez dans un bol

Chauffez l’huile à 180°C

Couvrez toutes les faces des cubes de tofu de farine de pomme de terre

Frire toutes les faces du cube

Dressez en déposant en premier la sauce soja, le marin puis en le cube de tofu. Sur le cube de tofu, déposez une demie pincée de bonito et le le dashi râpé assaisonné au piment.

Sesame Dressing

IMG_5216

ingrédients

1 CS d’huile de sésame
4 CS de sésame grillés
2 CS de mayonnaise
1 CS de vinaigre de riz
1 CS de sucre
1 CS de sauce soya
1 de pincée de sel

 

Dans un mortier, insérer les graines de sésame, broyez grossièrement.

Incorporez la mayonnaise, l’huile de sésame, le vinaigre, le sucre, la sauce soja et le sel.

Mélangez jusqu’à obtenir une émulsion lisse et brillante.

Cuire les nouilles aromatisées au thé vert et les refroidir à l’eau froide directement après la cuisson. Les pâtes doivent être légèrement al dente. Accompagné d’une salade mêlée généreuse et déposez une cuillère à soupe de Sesame Dressing sur les nouilles et la salade.

IMG_5217