Archive for brunch. déjeuner

Banana Bread aux noix et pépites de chocolat

IMG_5762

Vous avez sans aucun doute déjà été dans la situation où vous aviez une banane ou deux très murs à la peau noircie dans votre panier à fruit et que vous ne saviez pas quoi en faire. Eh bien ce cake est la solution ! Il est délicieux, gourmand et plaira à tous les membres de la famille : succès garantit !

Je vous informe tout de suite que la recette que je vous partage provient du blog Le Pétrin que j’affectionne tout particulièrement. C’est ma référence sur la toile en matière de boulangerie et de pâtisserie. Je vous transmets donc sa recette sans scrupule car c’est la meilleure après mes nombreux essais.

ingrédients

240g de farine
1,5 cc (8g) de bicarbonate de sodium
1/4 cc de sel fin
2 bananes très mûres (200g de purée)
100g de sucre
50g de cassonade ou de sucre complet
1 œuf
60g d’huile + 50g de crème (ou 110g de beurre fondu)
60g de lait (ou lait de coco ou lait végétal)
1/2 cc de vanille en poudre 
50g de chocolat noir 60-70%
1 poignée de noix (ou pécan ou amandes)

Préchauffer le four th. 6 (180°C). Chemiser un moule à cake avec du papier cuisson en laissant des bords hauts pour faciliter le démoulage.
Tamiser la farine dans un bol, ajouter le bicarbonate et le sel et mélanger intimement. Réserver.
Placer les bananes coupées en 2 ou 3 morceaux dans un grand saladier puis les écraser à l’aide d’une fourchette ou d’un presse purée de manière à obtenir une purée lisse (ou avec des morceaux selon les goûts).
Verser le sucre et la cassonade sur la purée, mélanger vigoureusement avec une cuillère en bois puis ajouter l’œuf, l’huile, la crème et le lait et bien mélanger pour obtenir un appareil homogène.
Note: la plupart des recettes de banana bread contiennent de l’huile mais il est possible de la remplacer par du beurre fondu. Pour ma part, j’aime utiliser un mélange d’huile neutre et de crème liquide (crème de soja cuisine pour une version non lactée) qui donnent un moelleux incomparable
Incorporer la farine en mélangeant jusqu’à former une pâte bien lisse. Ajouter la vanille en poudre ou un autre parfum au choix (cannelle, gingembre, etc..) et le chocolat haché en gros morceaux et les incorporer rapidement sans trop travailler la pâte.
Verser l’appareil dans le moule à cake chemisé, répartir les noix grossièrement coupées à la surface et enfourner grille au centre. Cuire pendant environ 45 à 60 minutes: un pic en bois enfoncé au centre doit ressortir propre et sec. Laisser refroidir sur une grille et démouler en tirant sur les bords du papier cuisson.

IMG_5764

Confiture d’orange amère et gingembre

Dés que vous trouvez des oranges amères dans votre magasin préféré foncez! Guettez le rayon des agrumes du côté de la mi janvier, attention la saison est assez courte! Il est temps de popoter cette confiture si particulière. Tellement british, avec des toasts, du beurre salé (ce n’est pas plutôt breton ça!) et une tasse de Earl Grey… Bref, mini voyage garanti, avec en plus vue sur nos Alpes de neige. C’est la saison!

La recette n’est pas inventée, c’est une compilation de trucs trouvez par ci par là sur la toile.

3 kg d’oranges amères (j’ai vu trop gros mais voilà suis tranquille un moment, la moitié aurait suffit)
7 kg de sucre blanc
6 l d’eau
6 citrons jaunes
3 bâtons de cannelle (ça c’est pour la moitié)
150 g de gingembre frais

Laver soigneusement les oranges sous l’eau tiède en frottant bien avec une éponge. Sécher avec un linge.

Les peler à vif, les couper en deux et récupérer délicatement les pépins avec la pointe d’un couteau. Couper très finement la pelure et couper également un peu plus grossièrement les demi moitiés. Récupérer le jus aussi et mettre tout ce petit monde dans une grande casserole avec l’eau.

Emballer les pépins dans un fin tissu avec une ficelle et ajouter.

Laisser tremper une nuit ou même 24 heures si vous n’avez pas trop le temps d’enchaîner la suite des opérations.

Le lendemain laisser frémir pendant 2 heures en touillant de temps en temps avec une grande cuillère en bois.
Laisser refroidir, si on est pressé on peut surement sauter cette étape…
Ajouter le sucre, le jus de citron, le gingembre pelé et coupé en très fines lamelles. Comme j’ai du séparer dans 2 casseroles j’ai profité de faire une version avec 3 bâtons de cannelle.

Cuire à feux vif en remuant constamment pendant 15 à 20 mn. Pendant ce temps stériliser vos pots et vos couvercles. Vérifier la prise en gelée en versant un filet de jus dans une assiette. Si cela se solidifie en refroidissant c’est tout bon sinon continuer encore un peu d’évaporer à feu vif.

Bien sécher les pots et les remplir à chaud, fermer aussitôt une fois le bord du bocal tout bien propre.

Laisser refroidir et coller la fameuse étiquette.

DSC_0599

Brioche au mélilot des champs

Tien tien, il y a du 2H-1-benzopyrane-2-one dans le mélilot des champs… et ça tombe bien que j’ai envie de dire, je viens de recevoir un petit bocal de mélilot et j’adore le2H-1-benzopyrane-2-one 🙂

Notez que le 2H-1-benzopyrane-2-one est aussi connu sous le nom de coumarine que l’on retrouve dans la fève tonka ainsi que dans l’aspérule odorante…


Que peut-on donc bien faire avec du mélilot? La réponse dans le courriel du mois de juillet de Madame Judith Baumann… notez que le petit bocal en question provient de chez elle…

Voici donc la recette de la brioche au mélilot des champs… une révélation et un vrai régal 🙂
Pour commencer, cette recette ne s’adresse pas aux impatients. Il faut compter 2 jours pour réaliser ces deux magnifiques et succulentes brioches. Si vous comptez cueillir votre mélilot vous même, il faudra certainement prévoir encore quelques jours supplémentaires!

Ingrédients:
  • 400g de farine fleur
  • 8g de sel
  • 5g de levure
  • 4 oeufs + 1 pour la dorure
  • 4 cl d’eau
  • 35g de sucre
  • 2g de mélilot séché
  • 220g de beurre froid
Pour commencer, mélanger la farine, les oeufs, le sel, l’eau et la levure. Mélanger à petite vitesse au batteur  car la pâte ne doit pas dépasser 22°C. Lorsque la pâte est bien lisse, y ajouter délicatement le sucre, le mélilot puis par petits morceaux, le beurre très froid.
Lorsque la pâte est à nouveau lisse, la couvrir d’un film plastique et la laisser lever deux heures à température ambiante. Ensuite, il faut aplatir cette pâte pour chasser le gaz carbonique puis reformer une boule, la couvrir à nouveau d’un film plastique puis la laisser reposer une nuit au réfrigérateur.
Pour ma part, j’ai rêvé à cette brioche toute la nuit… c’était rudement bien, mais en vrai, c’est encore mieux 🙂 Bref, au petit matin, sortir la pâte du réfrigérateur, la séparer en deux et disposer ces deux pâtes dans deux moules à cake préalablement beurrés.
Recouvrir les deux moules d’un film plastique et laisser doubler de volume.
Dernière étape avant la dégustation, la cuisson au four, pendant 30 minutes à 220°C sans oublier de dorer au pinceau vos deux brioches avant d’enfourner. Et là, le miracle se produit… ça commence par une très agréable odeur dans la cuisine… les brioches montent en douceur et prennent une belle couleur… à ce moment précis, mon ventre fait grouik… pour un Rollmops, c’est un très clair signal… encore quelques minutes de patience…
Après cuisson, disposez les brioches sur une grille afin de les refroidir. Déguster tiède avec un peu de beurre salé ou ce qui vous passera par la tête à ce moment là…

Notez également que toasté, c’est vraiment très bon aussi… avec de la confiture d’abricot… hummmm

Miam!

Omelette aux asperges vertes

Les asperges suisses arrivent gentiment au bout… pas si grave puisque les aubergines et les courgettes prennent le relais! Et un tour au marché sera aussi une source d’inspiration pour vos omelettes.

2 oeufs
4 asperges vertes précuites comme ici
sel et poivre du mortier ou du moulin
1 oignon frais
1 gousse d’ail
beurre et huile d’olive

Commencer par préparer l’ail: le peler et le couper tout tout fin
Pour l’oignon: le laver puis couper les tiges et l’oignon pas trop petit
Casser les oeufs dans un bol et donner quelques coups de fourchette, pas trop! Hop du sel et hop du poivre
Faire revenir l’oignon dans une poêle avec du beurre et de l’huile d’olive, feu pas trop fort
Ajouter les asperges coupées en tronçons et l’ail, touiller un peu
Verser les oeufs et attendre que cela soit cuit mais pas trop
Soulever avec 2 spatules plates la moitié de l’omelette et la plier en 2
Transvaser dans une assiette et déguster bien chaud!

Il y a 2 semaines on m’a parlé d’une omelette aux cerises… dont la recette a disparu en même temps qu’une grand-maman. Zut alors! Qui peut m’aider?

Croque Monsieur de secours

Nous avons l’habitude de vous présenter des plats plutôt élaborés… Pour cette fois cela ne sera pas le cas du tout. Probablement notre recette de plat chaud la plus rapide!

Ça vous est certainement arrivé d’avoir une énorme envie d’un truc salé quand vous rentrez de soirée, mais pas envie ou pas les moyens physiques de popoter…  il vous faut un truc express!!! Ce croque monsieur est parfait dans ces circonstances!!!
Il vous faut du jambon, du fromage, du pain de mie, un toaster et un micro-ondes! Oui oui,  vous avez bien lu!!
Étape 1
Faire toaster 2 tranches de pain de mie
Étape 2
Déposer une tranche de jambon dans une assiette et sur celle-ci un carré de fromage. Mettre l’assiette au micro-ondes environ 20 s, le temps que le fromage fonde…  Puis glisser la tranche de jambon et son fromage entre les 2 tranches de toast, c’est prêt!!!
Ça c’est pour le basique! 

Perso j’adore le mélange ketchup, fromage et oignons, hmmmm trop bon! À l’étape 2, vous déposez une tranche de jambon, du fromage, des oignons, du fromage et une dernière tranche de jambon… Et pareil 20 s au micro-ondes, le temps pour le fromage d’enrober les oignons… Une fois les toasts prêts, les tartiner de ketchup, y déposer le paquet jambon from oignons et miam!!!

C’est parfait avant un dodo bien mérité!!

Et si vous ne savez pas si vous avez faim… allez faire un tour sur le blog’du !

Pancakes

Sorte de petites crêpes sucrées et épaisses, ils sont principalement consommés en Amérique du Nord avec de sirop d’érable et sont probablement originaire d’Allemagne. Tellement bons au brunch le dimanche. Mais aussi un matin où vous découvrez avec horreur qu’il n’y ni pain ni céréales pour le petit déjeuné de la marmaille… Dans ce cas, inutile de laisser reposer votre pâte (cela ira aussi très bien comme ça) sinon toute la famille sera en retard.

Il y a milles variantes possibles pour les garnir. Mes préférés sont avec des myrtilles et du sucre aromatisé Vieille Angleterre à la Jamie Oliver.

Ici une version printanière avec de la compote de rhubarbe.

250 g de farine bio
1 bonne cs de sucre
2 bonnes cs de germes de blé (frais ou séchés) ou des flocons d’avoine (bio c’est mieux…)
2 gros oeufs
1 gd pot de yogourt bio nature
2 à 3 dl de lait bio
1 cc de sel
1 cc de bicarbonate de soude (poudre à lever)
3 cs d’huile de colza bio ou une autre bonne huile végétale

Tout mélanger au fouet dans un grand bol jusqu’à disparition complète des malots

Ajuster la consistance en rajoutant éventuellement un peu de lait – la pâte doit rester assez épaisse

Laisser poser à température ambiante et à couvert pendant une petite heure (ou pas si vous êtes pressé en semaine…)

Cuire des 2 côtés par 3 ou 4 dans une grande poêle à chaleur moyenne.

Décorer avec la rhubarbe du sucre glace et un peu de cannelle moulue.

La pâte se conserve plusieurs jours au frigo si jamais vous voulez remettre ça un matin de semaine….

Tresse

 

DSC_1152

Comment faire plaisir à toute la famille dès les premières heures du matin… Une tresse faite maison, il n’y a rien de mieux !

Pour ce faire, il faut s’y prendre un peu à l’avance car, la production d’une tresse prend deux bonnes heures, sans compter le refroidissement de cette dernière.

Pour 2 tresses de compét’:

– 1 kg de farine à tresse
– 40 g de levure fraîche
– 1 cs de sucre
– 18 g de sel
– 1 oeuf + 1 jaune d’œuf
– 150 g de beurre
– 5.5 dl de lait entier

Tout préparer et laisser 1 heure à température ambiante.

Dans un bol – moi j’utilise mon récipient KA, incorporer la farine, le sel et le sucre.
Diluer la levure dans le lait puis verser le tout dans le récipient contenant la farine.
Ajouter un œuf battu et faire tourner le pétrisseur 10 bonnes minutes jusqu’à obtenir une pâte lisse et tendre. Les enfants adoreront pétrir encore qq minutes à la main.
Recouvrir le récipient d’un torchon humide et laisser reposer 1h30 dans un endroit à l’abri des courants d’air.

Déposer votre pâte sur la table, tapez-la puis séparez-la en quatre. Avec deux longues saucisses confectionner votre tresse. Il y a plusieurs méthodes, lisez les indications du paquet de farine!

Les déposer sur une plaque protégée avec du papier de cuisson ou une feuille en silicone, couvrir et laisser monter 30 mn. Préchauffer le four à 220°C. Dorer les 2 tresses délicatement avec le jaune d’œuf et puis cuire 35 minutes.

Tuyau: si vous cherchez comment tresser voici un blog qui l’explique bien!

Bonne dégustation !

Pratique d’avoir une deuxième tresse 😉 cadeau sympa si vous êtes invité le samedi soir ou le dimanche et hop au congel. Y’a plus qu’a la sortir le soir avant le brunch, de l’emballer dans un linge pour pas qu’elle sèche en dégelant, puis un petit coup au four le lendemain pour qu’elle soit tiède…