Archive for légumes

Vous referez bien un papet!?

  Bonjour fidèles popoteurs! Des événements récents m'ont poussé à revenir vers vous. Parfois la vie nous réserve de drôles de surprises: 3 gousses d'ail au fond d'une casserole, une feuille de laurier, et hop me revoilà ! Pourtant ce n'est pas si anodin que cela peut le paraître. Reparlons un peu du long sujet du Papet, oui, ce bon vieux papet vaudois. Pour bien comprendre je vous conseille de le reprendre ici, et là. Et pour les flemmards et les incollables, il suffit de rester avec moi. Je vais vous livrer une variante très, très osées de notre cher papet. Je vais décidément me mettre à dos toute la Suisse romande. Mais je refuse toujours de polémiquer, alors allons-y! Il va se déguster en 2 temps, oui comme un pot au feu: une entrée potage puis le plat de résistance avec viande, légumes et pdt. Pour les quantités je vous laisse libre, mais n'oubliez pas la soupe aux poireaux et la tarte aux poireaux pour apprêter vos restes de papet. Oui on peut... Lire la suite de ce billet

Japanese Cooking Session #5 – Sukiyaki

Comme souvent dans la gastronomie du monde entier, les variations des plats varient en fonction de la région dans laquelle ils sont cuisinés. C'est le cas de ce plat incontournable de la gastronomie japonaise: le Sukiyaki (すき焼き, 鋤焼). Nous mettons à l'honneur aujourd'hui la variante de la région du Kansai au Japon. A la suite de chaque atelier, je me rends compte à quel point cette gastronomie est accessible et reproductible sans difficulté. Si vous avez une cocotte, lancez-vous ! Impressionnez vos convives avec ce mets japonais conviviale et préparez en 30 minutes. Il est conviviale car la cocotte est au milieu de la table et chacun se sert à son rythme. C'est génial ! Servez ce mets avec un bol de riz blanc et une petite salade de votre choix et le tour est joué. ingrédients - 500 gr entrecôte parisienne de boeuf coupée en fines tranches - 1 poireau - 1/4  de chou chinois - 1 block de tofu grillé - 5 portions de nouilles Shrataki Konnyaku -... Lire la suite de ce billet

Japanese Cooking Session #2 – Osechi Ryōri

A la fin de l'année, chacun s'est délecté à déguster des bons petits plats durant les fêtes de fin d'année? Je vous invite à la suite de la lecture de cet article de tout remettre à plat pour l'année prochaine et de proposer à vos convives le menu traditionnel japonais de fin d'année! C'est... comment dire...les mots me manquent... déstabilisant, tellement c'est bon. Ce menu est nommé osechi ryōri (御節料理). Les différentes provenances de mes institutrices japonaises me font réaliser qu'il y a plusieurs variantes possibles pour la réalisation de ce menu. Je vous présenterai ici ce que j'ai cuisiné. Je vous laisse vous diriger sur cookpad (anglais) pour trouver les recettes des plats que vous cherchez s'ils ne sont pas dans mon menu. Ce repas est toujours servi dans des magnifiques boîtes carrées sur trois étages. Chaque élément est disposé dans un espace spécifique du récipient appelé jūbako. Ces "bento" de grandes tailles sont très... Lire la suite de ce billet

Japanese Cooking Session #1

La curiosité d'un Rollmops n'a jamais de limites et découvrir des traditions culinaires du monde entier restent son plus grand plaisir. Exilé quelques temps Outre-Atlantique, je profite de mon temps libre pour rencontrer des personnes et parler cuisine bien évidemment.  Après plusieurs bavardages, l'idée d'échanges de connaissances culinaires se dessinent. Cours de cuisine japonaise en échange de cours de cuisine franco-suisse. Sans hésiter, la première rencontre a eu lieu et voici le résultat ! Le menu est composé d'une soupe Kenchin, d'un riz aux shitake et aux carottes, de cubes de tofu frits et d'une salade aux vermicelles au thé vert sauce au sésame. Voici les recettes des différents plats, que vous pouvez préparer individuellement sans souci pour une entrée ou un accompagnement d'un plat principal. Riz aux champignons Shitake et aux carottes ingrédients 300g de riz (2 cups - si vous avez un rice cooker) 3 champignons Shitake frais 1 carotte 1 pièce de... Lire la suite de ce billet

bouchée de ris de veau et asperges vertes

Un plat que je raffole et dont je ne me lasserai jamais ! Le printemps est  synonyme de légumes primeurs, de baies rouges mais c'est surtout synonyme pour moi d'asperges vertes, de morilles et de ris de veau. Fréquemment, les bonnes tables se donnent à coeur joie et proposent le ris de veau, asperges vertes ou jeunes pousses d'épinards à leur hôtes, pour notre plus grand bonheur. Le foodie que je suis s'interrogeait sur la manière de préparer cet abat, car oui, c'est un abat. Curieux, j'entre dans la boucherie Papaux (suite…)... Lire la suite de ce billet

Pumpkin Pie ou le soleil d’automne

Le soleil du mois de novembre... Thanksgiving approche et voilà que Carole, une gourmette de La Côte, me lance un défi de réaliser deux tartes à la courge, ou plus communément appelé Pumpkin Pie ! Comme le Thanksgiving officiel se fête dans deux semaines, j'ai pris un peu d'avance pour que vous soyez fin prêt le jour j. L'année dernière, j'avais eu la chance d'être son commis et de réaliser une dinde traditionnelle de thanksgiving. Farce, cuisson, arrosage, découpe, etc. Tout y était passé. Et voilà que cette année, elle me demande de réaliser une pumpkin pie pour une vingtaine d'Américain-e-s ! La pression monte. De plus, de toute honnêteté, je ne suis pas un immense fan de cette tarte. Mais un rollmops ne baisse jamais les bras face à un défi de cette taille. J'ai donc décidé de retrousser mes manches, d'étudier en détail la recette de Carole et de m'y mettre ! Voici la recette de Carole. Elle m'a gentiment autorisé à vous la transmettre. Je profite... Lire la suite de ce billet

Papet vaudois façon Odoni

Rappelez-vous mon papier sur Le papet. J'y avais sous-entendu une tribu étrange qui y ajoutait du fromage... Pas le moment de polémiquer mais une occasion de vous donner une recette familiale d'une version, ma fois vous verrez, qui se laisse plutôt manger avec délice... et qui provient des profondeurs du terroir vaudois. Authenticité garantie. L'histoire est rigolote puisque je tiens cette recette d'amis neuchâtelois et genevois expatriés dans un canton où l'on ne parle pas la même langue, sont fous ces suisses! Qui eux la tienne de Pat, un descendant des Odoni, branche cadette des Jotterand. J'ai dégusté ce papet à Zh il y a pas loin de 10 ans. J'avais demandé la recette à l'époque, et je la cuisine de temps en temps. Et, hier soir, je me suis dis qu'il était temps de vous la livrer après accord de la Famille Odoni, évidemment. Je vous la donne telle quelle: Recette Papet vaudois (façon Odoni) pour la recette (4 personnes): 1.5 - 2 kg de poireaux... Lire la suite de ce billet

Conserves de courgettes au curry

Grand classique de la conserve! Il est encore temps de trouver au marché ou même dans votre potager des très grosses courgettes. La dernière fois que j'en ai goûtée je savais déjà que j'allais m'y mettre cette année encore. Ma sœur me dit: "J'ai la recette mais c'est long!" Quoi c'est long, oui la recette originale demande 4 jours... 4 jours pour des courgettes c'est trop, ça c'est sûr. Et la recette originale est bourrée de sucre, style conserve au vinaigre à l'allemande, où on ne sait plus trop si on va utiliser ça pour accompagner un gâteau au chocolat plutôt qu'une raclette... Alors me voila au travail pour redonner un peu de peps à ces courgettes et surtout expédier ça en 24 heures! Pari tenu! On y va. 1.5 kg de demis rondelles de courgettes évidées et pelées "un sur deux" (des jaunes et des vertes ça fait joli) 5 cs de gros sel 2 gros oignons frais émincés pas trop petit 2.5 dl de vinaigre de vin blanc 2.5 dl d'eau 50 g de sucre 4 cc de curry 1 cc... Lire la suite de ce billet

Carpaccio de légumes et champignons de Paris au fruit de la passion

Il ne s'agit plus de profiter de l'été, il fait bien trop froid, brumeux, humide, pluvieux... brrrrrr. N'y pensons plus! Mais les légumes d'été se mélangent sur les étals à ceux de l'automne et ça c'est formidable! Oui oui, on navigue de la ratatouille ensoleillée à la salade de choux bien croquante et...  pourquoi pas, un élégant carpaccio.Le choix des légumes et grand, choisissez les saveurs les consistances et les couleurs. Comme par exemple dans Saveurs croquantes du marché.Ici je choisis:Gros champignons de ParisFenouilCouper finement au couteau ou à la mandoline, citronner légèrement pour éviter que cela s'oxyde et devienne peu appétissantDresser artistiquement sur des grandes assiettes platesPrévoir une assiette supplémentaire pour goûter par la suite l'assaisonnementOn peut réserver au frais qq heures avant le service.Pour l'assaisonnement:Fruit de la passionHuile de noixSel et poivre blanc du mortierPiment d'EspelettePluches de persil... Lire la suite de ce billet

Tarte au roudoudou

 Nul besoin de sortir les mouchoirs. Cette histoire n'est ni triste ni nostalgique, plutôt croustillante et peut-être bien un peu rigolote. C'est l'histoire d'un roudoudou (et ce n'est pas rien!). C'est à Lausanne que les spécialistes s'accordent à signaler l'origine de ce gros oignon doux. Il est si gros qu'il se pèle ni une ni deux et qu'il en suffit d'un pour nourrir 4 becs. Ben oui les oiseaux mangent aussi du roudoudou. Roux et doux et voilà un sobriquet vite trouvé. Prévoir en plus 2 œufs de poule ou un d'oie si vous êtes printanier, du persil plat, un peu de crème, du beurre, du lard (si vous aimez...) et de la pâte brisée.Pour l'appareil (me suis toujours demandé d'où provenait ce drôle de terme...) laisser fondre (il s'agit évidemment d'une image culinaire étant donné que l'appareil ne finira pas en flaque...) dans une noisette de beurre (une jolie noisette) le roudoudou assez bien émincé (par chance ce roudoudou là n'a pas de système nerveux, nul... Lire la suite de ce billet