Archive for été

Un marché pour deux

Il y a des occasions qu’il faut marquer d’une poêle en acier, et bien culottée. Je vous présente ce menu qui se veut à notre image : beau, bon, sain, de saison et pour cette fois, rempli d’insolence… Merci à Stéphanie et Pierre pour une rencontre qui a déjà changé nos vies.   LE MENU INSOLENT - IAI  (c’est un code secret) La peur du toast qui tient tête à une figue *** La rage des crevettes qui pogotent dans la boue *** Idées noires et couleurs iodées *** Insolence acidulée pour cœurs tendres D’ici peu vous aurez des détails - croustillants - et des nouvelles recettes à tester ! Pour vous faire patienter et vous échauffer un peu, voici une omelette et un green smoothie, pour un repas tout en finesse et en santé, tourné vers la fraîcheur et la simplicité. Oui, essayez toujours de simplifier, d’aller à l’essentiel et de débarrasser vos assiettes du superflu, là est la véritable modernité ! Les variations de votre omelette et votre... Lire la suite de ce billet

Olio Piccante Leccese

  Vous avez aussi un beau-papa qui est toujours sceptique face à une sauce piquante? Le mien dira toujours que cela ne pique vraiment pas assez... Cette fois, j'ai trouvé une recette de purée de piment frais, avec juste ce qu'il faut de vinaigre et une pointe d'ail. Et, CA ARRACHE GRAVE! C'est une recette authentique mais pour les piments vous pouvez très bien aller chez les turques. Ils ont toujours un très beau choix de piments frais. Faites-vous plaisir et variez les couleurs! Mettez au point votre petit mélange de derrière les fagots. C'est aussi une super recette pour conserver les piments qui ont poussé dans votre jardin et en profiter pendant la saison du brouillard! Attention danger! Pour cette version: 1 bouquets de piments oiseaux (100 g) 320 g de gros piments de Cayenne rouges 150 g de petits piments verts Prévoir en plus du gros sel, de l'huile d'olive, 1 bouquet de menthe fraîche, une tête d'ail et du vinaigre de vin blanc. Sortez une... Lire la suite de ce billet

Petits piments ronds pour affronter les rigueurs du froid

C'est un produit estival qui pourra nous donner un petit coup de pouce en cas de syndrome dépressif du brouillard persistant. Vos papilles en auront aussi pour leur grade. Vivement cette bonne raclette, occasion de sortir aussi les cornichons, les poivrons, courgettes, artichauts, tomates séchées et autres champignons en bocaux! Mes petits piments italiens ont bien poussé cet été. J'avais ramené des graines d'Italie il y a un moment déjà. Mise en route des plantons en janvier dernier (tiens il y a juste 9 mois...) puis mise en terre de 3 plantes qq jours avant la grêle du 20 juin. Ils ont souffert mais résisté puisque hier j'en ai récolté une quarantaine. Pas très grands mais bien rouges et très piquants... Il en reste encore au jardin mais ils sont verts, je doute qu'ils mûrissent encore... Je les mettrai au vinaigre en rentrant de vacances... Ha oui je suis dans l'avion et je file au chaud, au pays du vin de Jerez. Cela fait super longtemps que je voulais en... Lire la suite de ce billet

Le haricot sec pousse aussi chez nous

Bonne nouvelle pour les fans de haricots secs! Après le haricot sec slowfood et le haricot sec helvétique, il existe enfin une variété neuchâteloise. Alors oubliez vite les petits chinois svp! Oh oui, ouvrons une polémique... Suffit d'emprunter un séchoir domestique à votre belle maman (Gudule possède peut-être aussi ce genre d'ustensile?!) et de 2 ou 3 kg d'haricots pas secs. La suite se résume à un petit parage (couper les queues) et 7 heures de chauffage à 70 degrés C. Pas compliqué, en plus ça fait office de chauffage, d'humidificateur, tout cela couplé à un diffuseur de parfum d'intérieur! N'attendez plus et allez emprunter ce généralissime séchoir domestique! ... Lire la suite de ce billet

Conserves de courgettes au curry

Grand classique de la conserve! Il est encore temps de trouver au marché ou même dans votre potager des très grosses courgettes. La dernière fois que j'en ai goûtée je savais déjà que j'allais m'y mettre cette année encore. Ma sœur me dit: "J'ai la recette mais c'est long!" Quoi c'est long, oui la recette originale demande 4 jours... 4 jours pour des courgettes c'est trop, ça c'est sûr. Et la recette originale est bourrée de sucre, style conserve au vinaigre à l'allemande, où on ne sait plus trop si on va utiliser ça pour accompagner un gâteau au chocolat plutôt qu'une raclette... Alors me voila au travail pour redonner un peu de peps à ces courgettes et surtout expédier ça en 24 heures! Pari tenu! On y va. 1.5 kg de demis rondelles de courgettes évidées et pelées "un sur deux" (des jaunes et des vertes ça fait joli) 5 cs de gros sel 2 gros oignons frais émincés pas trop petit 2.5 dl de vinaigre de vin blanc 2.5 dl d'eau 50 g de sucre 4 cc de curry 1 cc... Lire la suite de ce billet

fraîcheur estivale, un sandwich

La semaine du goût est toujours une période particulière pour moi. De multiples animations et manifestations autour des produits, du goût, de l'art de valoriser un produit agrémentent les jours de la semaine et cela m'inspire. Feuilletant le programme de la semaine du goût 2012, je découvre l'organisation d'un concours de sandwich à Lausanne. Peut-être ne le saviez-vous pas, mais Lausanne est LA ville du goût cette année. Ça tombe bien ! Après quelques échanges whattsapptiques avec les potes & rollmops, je me lance. C'est la lecture du l'ouvrage bouleversant de François Chartier "Papilles et Molécules", qui est la source de l'association du sandwich "Fraîcheur estivale". Les ingrédients qui composent le sandwich sont des produits à sensation de "froid" en bouche. La lecture de ce livre est une révélation, un changement de paradigme et une précieuse aide. Si vous souhaitez obtenir des réponses sur les associations aromatiques et les mariages "mets-vin", je... Lire la suite de ce billet

Pan bagnat

Voila un sandwich fort célèbre, synonyme du soleil de la Côte d'azur... Pour le pain, si vous n'en trouvez pas chez votre boulanger (c'est marrant comment on s'approprie certains artisans, le boucher, le fromager, le maraîcher etc), faites comme Yann le soir avant! J'ai essayé une fois avec les jolis pains portuguais de ma boulangère ;-) et c'était pas tout à fait la même chose... mais bon quand même... Je ne viens pas de Nice donc vous pouvez pour une fois ne pas me faire confiance du tout! J'ai choisis comme garniture: tomate, poivron vert, oignon rouges frais, feuilles de basilic (ou pesto maison), olives noires, thon, anchois, œuf dur, huile d’olive, vinaigre de Jerez, sel et poivre. Les photos parlent d'elle-même.... si vous partez en voyage, emballez chaque pain dans une serviette pliée en 2 avec un lien de rafia  pour faire tenir tout cela en place. Cela évite que la voiture sente fort le bord de mer en rentrant des vacances.... Lire la suite de ce billet

Tartes estivales aux petites baies

3 étoiles montantes pour une fin de repas en feux d'artifices. Profitez de faire encore quelques pieds de nez à l'été avant l'arrivée du printemps indien. Le nombre de variations étant trop important je me contente de vous proposer: Une tarte au raisinets sur de la pâte feuilletée du boulanger avec juste un peu de sucre à la sortie du four. Une tarte aux groseilles à maquereaux avec une pâte brisée maison avec également juste un peu de sucre à la sortie du four. Une tarte aux cassis exécutée comme la précédente. J'ai volontairement choisis de ne pas ajouter de gélon pour profiter d'un siphon de crème... oh la grosse gourmandise! Pour les amateurs de gélon, prévoir de la crème entière, 1 ou 2 oeufs et du sucre. Mélanger tout cela dans un bol et verser sur la tarte 10 mn avant la fin de la cuisson. ... Lire la suite de ce billet

Magret de canard et ratatouille restructurée

Pour la cuisson du magret je vous propose 3 variantes:une cuisson traditionnelle comme dans la recette du magret thaï, une cuisson sous vide à juste température ou une cuisson à basse température que je détaille un peu ici. Chambrer le magret de canard environ une heure puis fendre au couteau la graisse de manière à  former des losanges, on peut aussi enlever une partie de la graisse sur les côtés du filet Préchauffer le four à 80 degrés Celsius avec assiettes et plat à l'intérieur Saler puis griller à bonne chaleur les 2 côtés du magret Le côté peau doit être spécialement croustillant Placer dans le plat préchauffé, peau en haut et piquer le thermomètre bien au milieu de la partie épaisse Enfourner Température à coeur de 56 degrés C pour une cuisson rosée Pendant ce temps préparer des pdt grillées et une ratatouille. Comme ma nana n'aime pas trop la ratatouille. Je l'ai un peu déstructurée ou restructurée, selon,  afin qu'elle passe... Lire la suite de ce billet

Tomates cerises & ail confits

Dans un plat déposer des grappes de tomates cerises lavées, des gousses d'ail en chemise Arroser de bonne huile d'olive Ajouter qq branches de thym et de romarins Qq tours de moulin à poivre Confire une heure au four à 150 degrés C Servir avec de la fleur de sel.... Lire la suite de ce billet