Le haricot sec pousse aussi chez nous

Bonne nouvelle pour les fans de haricots secs!

Après le haricot sec slowfood et le haricot sec helvétique, il existe enfin une variété neuchâteloise. Alors oubliez vite les petits chinois svp! Oh oui, ouvrons une polémique…

Suffit d’emprunter un séchoir domestique à votre belle maman (Gudule possède peut-être aussi ce genre d’ustensile?!) et de 2 ou 3 kg d’haricots pas secs. La suite se résume à un petit parage (couper les queues) et 7 heures de chauffage à 70 degrés C.

Pas compliqué, en plus ça fait office de chauffage, d’humidificateur, tout cela
couplé à un diffuseur de parfum d’intérieur!

N’attendez plus et allez emprunter ce généralissime séchoir domestique!

DSC_0085 DSC_0032 DSC_0036 DSC_0040

2 comments

  1. Jackie dit :

    Bonjour ;-)

    J’ai changer je prend les Suisses même si il sont un peu plus cher pas grave, cette année je vais en faire beaucoup et les sécher moi même ;-)

    Bonne journée ;-)

Répondre à Jackie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *