LE Papet vaudois

Oui il existe autant de recettes du papet vaudois que de jours dans l’année et même que de vaudois et vaudoises éparpillés sur la planète terre ou même dans la galaxie. Mmmm, il y a même des genevois qui le cuisinent (la fameuse recette avec le fromage qui tire des fils… on pourrait croire à une version fribourgeoise, si jamais vous la voulez y’a qu’à demander)  alors c’est dire si c’est gonflé d’essayer de donner une recette puisque personne ne la suivra… Pas grave car je vous présente aujourd’hui une recette Speedy Gonzales en moins d’une demi heure. Plus simple tu meurs. On pourrait qualifier cette recette du niveau zéro du papet. Les vaudois vont me haïr, que c’est dur d’être répudié par ses origines. Bouhouhou!

Il nous faut….

…du poireau lavé et coupé comme vous voulez (et sans polémique c’est plus simple…)
…des pdt pelées et lavées comme vous voulez (et sans polémique c’est plus simple…)
…1 ou 2 cubes (j’en ai jamais trouvé vraiment des cubiques…) de bouillon (soyez Star, c’est le top! Merci Roberta)
…une saucisse (aux choux ou au foie, et sans polémique c’est plus simple…) pour 2 personnes, y’en a des qui disent 1 par personne mais on ne va pas aller bosser aux champs après quand même… alors on y va molo!

… pour les proportions allez sur ce papier, version d’une célèbre famille vaudoise. Mais vous allez perdre qq précieuses minutes!

…une casserole avec un couvercle

…une marmite pression (il est là mon secret)

Vous arrivez en cuisine, vous sortez la casserole et vous foncez pour porter, le plus vite possible, la saucisse à ébullition douce sous un couvercle, c’est elle qui va vous ralentir…

Puis vous vous occupez du reste qu’il faut cuire 10 minutes (et oui 10 minutes et c’est prêt) à 2 traits à la marmite pression (la fameuse Duro). Après 10 minutes on coupe le feu et on attend la saucisse. Lorsqu’elle est cuite vous dépressurisez vos poireaux, couchez élégamment la saucisse dessus en ajoutant un bon poivre noir du mortier.

On referme on met sur 1 et on attend la petite famille en mettant la table (la petite famille qui commence toujours d’ailleurs par se plaindre en arrivant quand il y a du papet… mais une fois qu’ils ont gouté…)

Et comme d’habitude on prolonge le plaisir quelques jours après avec une soupe toute bien moulinée ou une tarte avec des petits bouts de saucisse au fond et du fromage râpé pour que cela gratine tout bien dessus… mais pour ça il faut qu’il en reste de ce fameux papet et c’est comme les feuilletés aux asperges de Guillaume ce n’est pas gagné d’avance.. Allé à vos fourneaux les cocos!

Pour varier:

5 mn avant de servir ajouter un petit délayé de fécule diluée dans un peu d’eau, de vin blanc ou de vinaigre de vin blanc, cela va épaissir votre jus et donner un petit goût de revienzi.

One comment

  1. Guillaume dit :

    J’adore ta façon de raconter cette recette… vais acheter une marmite à vapeur du coup 😉 Sans oublier une saucisse au foie, quelques patates et des poireaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *