Petits piments ronds pour affronter les rigueurs du froid

DSC_0198

C’est un produit estival qui pourra nous donner un petit coup de pouce en cas de syndrome dépressif du brouillard persistant. Vos papilles en auront aussi pour leur grade. Vivement cette bonne raclette, occasion de sortir aussi les cornichons, les poivronscourgettes, artichauts, tomates séchées et autres champignons en bocaux!

Mes petits piments italiens ont bien poussé cet été. J’avais ramené des graines d’Italie il y a un moment déjà. Mise en route des plantons en janvier dernier (tiens il y a juste 9 mois…) puis mise en terre de 3 plantes qq jours avant la grêle du 20 juin. Ils ont souffert mais résisté puisque hier j’en ai récolté une quarantaine. Pas très grands mais bien rouges et très piquants… Il en reste encore au jardin mais ils sont verts, je doute qu’ils mûrissent encore… Je les mettrai au vinaigre en rentrant de vacances… Ha oui je suis dans l’avion et je file au chaud, au pays du vin de Jerez.

Cela fait super longtemps que je voulais en farcir au fromage. Le plus souvent c’est avec du thon et un câpre en deco qu’on les trouve à l’huile dans des bocaux. Voici ma recette des peperoncini ripienni formaggio:

La première étape consiste à couper la queue et vider les peperoncini délicatement avec le bout pointu d’un éplucheur. S’il reste 2 ou 3 graines on ne panique pas! Sortez vos gants de chirurgien, aie ça va piquer! Et ne pas respirer trop fort. Ensuite on les blanchit 2 mn dans un tant pour tant eau et vinaigre.

Ensuite on les laisse bien égoutter sur un papier absorbant.

DSC_0221
Préparer la farce: fromage de chèvre frais, ail coupé finement et sel.

Puis on farcit avec une mini cuillère. Hop dans des bocaux stérilisés. Qq herbes de la bonne humeur à mi course. On remplit d’huile d’olive. Refermer et restériliser 10 mn.
DSC_0235

 

On les oublie 2 mois et on verra bien…

Je vous tiens au jus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *